jeudi 30 janvier 2014

Wait for you by J.Lynn

Titre : Wait for you
Auteur : J. Lynn (pseudo de Jennifer L. Armentrout) (Etats-Unis)
Date de parution : 2013
Editeur : Harper Collins
Nombre de pages : 332


Résumé :
Some things are worth waiting for…

Traveling thousands of miles from home to enter college is the only way nineteen-year-old Avery Morgansten can escape what happened at the Halloween party five years ago—an event that forever changed her life. All she needs to do is make it to her classes on time, make sure the bracelet on her left wrist stays in place, not draw any attention to herself, and maybe—please God—make a few friends, because surely that would be a nice change of pace. The one thing she didn’t need and never planned on was capturing the attention of the one guy who could shatter the precarious future she’s building for herself.

Some things are worth experiencing…

Cameron Hamilton is six feet and three inches of swoon-worthy hotness, complete with a pair of striking blue eyes and a remarkable ability to make her want things she believed were irrevocably stolen from her. She knows she needs to stay away from him, but Cam is freaking everywhere, with his charm, his witty banter, and that damn dimple that’s just so… so lickable. Getting involved with him is dangerous, but when ignoring the simmering tension that sparks whenever they are around each other becomes impossible, he brings out a side of her she never knew existed.

Some things should never be kept quiet…

But when Avery starts receiving threatening emails and phone calls forcing her to face a past she wants silenced, she’s has no other choice but to acknowledge that someone is refusing to allow her to let go of that night when everything changed. When the devastating truth comes out, will she resurface this time with one less scar? And can Cam be there to help her or will he be dragged down with her?

And some things are worth fighting for…


Certaines choses valent la peine d’attendre…

Partir à des milliers de kilomètres de chez elle pour entrer à l’université est la seule manière pour Avery Morgansten, 19 ans, d’échapper à ce qui s’est passé lors de la soirée d’Halloween cinq ans plus tôt – un évènement qui a changé sa vie pour toujours. Tout ce qu’elle a besoin de faire, c’est d’arriver à l’heure en cours, s’assurer que le bracelet sur son poignet gauche reste en place, ne pas attirer l’attention sur elle, et peut-être – par pitié – se faire quelques amis, parce que ce serait sûrement un agréable changement. La seule chose dont elle n’avait pas besoin et qu’elle n’avait jamais prévu, c’était de capter l’attention du seul mec qui pourrait détruire l’avenir précaire qu’elle se construisait.

Certaines choses valent la peine d’être vécues…

Cameron Hamilton est 1,90 m de « swoon-worthy hotness » (expression intraduisible, mais l’idée, c’est qu’il est irrésistiblement beau), le tout complété par une paire de foudroyants yeux bleus et une capacité remarquable pour faire désirer à Avery des choses qu’elle pensait lui avoir été irrémédiablement volées. Elle sait qu’elle doit garder ses distances, mais Cam est partout, avec son charme, ses taquineries et cette satanée fossette tellement… appétissante. S’engager avec lui est dangereux, mais quand ignorer la tension frémissante qui crée des étincelles chaque fois qu’ils se trouvent en présence l’un de l’autre devient impossible, il fait apparaître une  facette de sa personnalité dont elle ignorait l’existence.

Certaines choses ne devraient jamais être tues…

Mais quand Avery commence à recevoir des menaces par mail et par téléphone, la forçant à regarder en face un passé qu’elle veut garder caché, elle n’a pas d’autre choix sinon de reconnaître que quelqu’un lui refuse d’oublier cette nuit où tout a changé. Quand la vérité dévastatrice sort au grand jour, va-t-elle refaire surface avec une cicatrice en moins cette fois ? Et Cam peut-il l’aider ou va-t-il être tiré vers le fond avec elle ?

Certaines choses valent la peine de se battre…
(Crédits de la traduction : moi-même :3 )

Mon avis :
“Everything was okay. Maybe not perfect, but life wasn’t meant to be perfect. It was messy and sometimes it was a disaster, but there was beauty in the messiness and there could be peace in the disaster” *

Avery Morgansten, 19 ans, fait ses premiers pas à l’université bien décidée à démarrer une nouvelle vie, loin de chez elle et du soir d’Halloween où, cinq ans plus tôt, sa vie s’est transformée en cauchemar. Seulement, c’était sans compter sur Cameron (Cam pour les intimes), le don Juan qui fait rêver toutes les filles du campus, sur lequel elle tombe (littéralement) dès le premier jour. Soudainement, il est partout, il semble beaucoup s’intéresser à elle, et elle ne peut nier qu’elle aussi se sent irrésistiblement attirée par lui malgré tous ses efforts pour le tenir à distance. Lorsque ce passé qu’elle tentait si bien d’enfouir finit par la rattraper, elle doit faire un choix : le garder caché à tout prix et fuir tout le monde, ou faire confiance à Cam et le laisser l’aider à tourner la page.

Wait for you est une romance New Adult au scénario des plus classiques. Nous avons une héroïne discrète et un peu renfermée sur elle-même à cause d’un passé trop lourd à porter, qui rencontre un homme irrésistiblement beau. Tous les deux ressentent une forte attirance l’un pour l’autre, mais leur relation traîne et est mise en danger quand les secrets de l’un ou de l’autre se mettent en travers. Voilà, je viens de résumer une grande majorité des romances NA, Wait for you y compris. Du coup, même si c’était une lecture agréable et même prenante par moments, globalement j’ai quand même eu une sérieuse impression de « déjà-vu ». Pourtant, je n’ai pas lu beaucoup de NA. Mais le peu que j’ai lu reprenaient tous les mêmes lignes directrices, donc au bout d’un moment, on finit par trouver que ça manque d’originalité.

Excepté le manque d’originalité de la trame, je n’ai pas grand-chose à reprocher à ce roman, en fait. Les personnages, bien qu’eux aussi très classiques, sont sympathiques et attachants.
Je me suis un peu retrouvée dans certains aspects de la personnalité d’Avery – son côté indépendant et un peu casanier, et sa difficulté à se livrer aux autres. On ne partage pas ces traits pour les mêmes raisons puisqu’elle ne les a que depuis l’évènement qui a bouleversé sa vie, mais quand même, ça l’a rendu vite sympathique à mes yeux. Et puis, on est obligé de ressentir de la sympathie pour elle quand elle nous parle de ses parents. Ce qu’ils ont fait à leur fille est tout simplement ignoble, et si j’avais pu entrer dans le livre pour leur donner des baffes, je l’aurais fait sans hésiter. Cependant, vers la fin, Avery a commencé à m’agacer un peu sur les bords, parce que je trouvais qu’elle tergiversait un peu trop, qu’elle ne savait pas ce qu’elle voulait.

Du côté du personnage masculin, Cam, c’est un peu l’homme qu’on rêverait d’avoir comme voisin de palier, nous aussi. Il est beau, il est drôle, il sait même cuisiner… que voulez-vous de plus ? J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur relation à tous les deux, surtout au début, quand ils jouent au chat et à la souris. L’auteure a vraiment réussi à retranscrire la tension croissante qui monte entre eux. Et puis Cam a une répartie qui m’a souvent fait sourire.

Les personnages qui gravitent autour d’eux (Ollie, Brit, Jacob…) sont hauts en couleurs et apportent une bonne dose de sourire au roman. Je crois qu’il y a d’autres romans qui leur sont consacrés, je suis curieuse de voir ce que ça peut donner.

En conclusion, un roman somme toute très plaisant à lire, c’était exactement la lecture légère dont j’avais besoin. Cependant, je pense que je l’aurais beaucoup plus apprécié s’il s’agissait de ma première lecture du genre. Là j’ai trouvé la trame et les personnages beaucoup trop classique, ce qui a rendu ma lecture un peu prévisible et moins appréciable qu’elle aurait dû l’être.

-----------------------


* « Tout allait bien. Ce n'était peut-être pas parfait, mais la vie n'était pas faite pour être parfaite. Elle était désordonnée et parfois elle était un désastre, mais il y avait de la beauté dans le désordre et il pouvait même y avoir de la sérénité dans le désastre »

-----------------------

Edition française : Jeu de patience, à paraître le 19 février 2014 aux éditions J’ai Lu
(la couverture fait penser à un roman érotique, mais ne vous y trompez pas, ce n’en est pas un)

12 commentaires:

  1. L'originalité devient de plus en plus dure à trouver j'ai l'impression, mais je suis contente que le roman soit une agréable lecture. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de livres de l'auteure et du coup toutes ses nouvelles sorties sont encore à tester pour moi, mais il faudrait que je fasse ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains genres arrivent assez bien à se renouveler, mais le NA, pas tellement :/ Je sais pas si je vais continuer à en lire, du coup, j'ai peur d'être de plus en plus déçue.
      C'était mon premier livre de Jennifer L. Armentrout, mais je crois que ses sagas Covenant et Lux ont eu pas mal de succès, il faudrait que je m'y essaie :)

      Supprimer
  2. J'ai trop hâte qu'il sorte, c'est une des sorties que j'attends le plus..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu ne seras pas déçue !

      Supprimer
  3. Mazette, je viens de lire ta chronique et ça me fait presque trop penser à Beautiful Disaster... A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas lu Beautiful Disaster, mais si tu dis que ça y ressemble, ça me confirme dans mon pressentiment que tous les NA se ressemblent plus ou moins :(

      Supprimer
    2. Oulah, non ils ne se ressemblent pas tous. Certains sont sur le même schéma mais d'autres sortent carrément du lot. The Edge of Never (Loin de tout, chez Milady) de J.A. Redmerski est un NA mais qui n'a rien à voir avec Beautiful Disaster ou Wait for you. Après, je pense que c'est à chacun de trouver ce qu'il lui plait et de savoir espacer ses lectures comme il lui convient. Comme pour le romantica/erotica en fait ^_^

      Supprimer
    3. J'ai lu The Edge of Never mais je ne trouve pas qu'il se distingue tant que ça des autres NA. C'est vrai qu'il est sous forme de road-trip donc ça change des autres qui se déroulent presque exclusivement à l'université, mais au fond, il suit le même schéma, avec le même type de personnage, la même progression dans la romance...
      Mais oui après comme tu dis chacun trouve ce qui lui convient :)

      Supprimer
  4. Mais non, Cam c'est le surnom de Camryn dans Loin de tout :D
    Roh et c'est quoi cette horrible couverture VF (qui en effet nous ferait penser à autre chose) alors que j'adorais la VO. Du coup je vais attendre pour l'acheter et peut-être que je craquerais pour le livre VO :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je te dis que ce roman n'est pas original ! Même les prénoms des personnages ne le sont pas :D
      C'est vrai que cette couv' est super moche, et elle risque de faire fuir plein de monde en plus. Rien que pour ça, tu devrais choisir l'édition VO ;)

      Supprimer
  5. Coucou,
    je viens te prévenir qu'une certaine "Coline" sur Amazon a pompé ta chronique pour en faire son avis. Apparemment elle plagie bon nombre d'avis d'autres personnes.
    Voici le lien pour que tu puisses le constater par toi-même: http://www.amazon.fr/review/R1EW6XRNGAQ2L0/ref=cm_aya_cmt?ie=UTF8&ASIN=B00IIKU1EO#wasThisHelpful

    Voz'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu, j'ai signalé son commentaire à Amazon comme plagiat et je suis en train de réfléchir au commentaire que je vais mettre à cette "Coline" pour lui signifier ce que je pense de ses pratiques...
      Merci de m'avoir prévenue en tous cas :)

      Supprimer